top of page

Foreword: we would like to warmly thank Françoise and Michel Fauvel who greatly contributed to the writing of this page. 

The Club's history

1936-1953 : les prémices du TCBX

C'est en 1936 qu'apparaissent les deux premiers courts de tennis à Bayeux, route de Littry (actuelle route de Verdun). Les courts, en terre battue, ont été créés et entretenus par MM. Deslandes, Bouche, Fauvel et Desmoulins, surnommés "les mousquetaires". 

En 1945, quelques jours après le débarquement, l'armée décide la construction d'une route : le by-pass" dont le tracé entraine l'inévitable expropriation des courts de tennis. Nos mousquetaires, privés de court, iront s'installer sur un terrain appartenant à la famille Mabire, situé au Clos normand, moyennant remise en état. 

En 1950, grâce à nos quatre passionnés de tennis, 2 nouveaux courts en terre battue verront le jour à Bayeux dans l'actuel stade Henry Jeanne. 

Raymond Fauvel.jpg
Lettre indemnisation expropriation_edite

Lettre de 1953 relative à l'expropriation des terrains en 1944

Raymond Fauvel

IMG20220830163400.jpg

M. Desmoulins

Affiche du premier tournoi de tennis à Bayeux, 1968

IMG20220830163334.jpg

Vue aérienne du stade Henry Jeanne dans les années 1960

IMG20220830163205.jpg
IMG20220830163149.jpg

Affiche du premier tournoi de tennis à Bayeux, 1968

IMG20220830162731.jpg

Registre des adhérents de l'ASB, 1957

IMG20220830163923.jpg
IMG20220830163214.jpg

Article relatif à une finale de championnat de double à l'ASB

IMG20220830163935.jpg

Règlement intérieur de l'ASB

1953 - 1969 : de l'ASB au TCB

En 1953, la première association de tennis de Bayeux est créée sous le nom de "ASB" : "Association Sportive Bayeusaine - section tennis".

 

Le tout premier président de l'ASB est M. Deslandes (1953-1961). M. Desmoulins lui succède les quatorze années qui suivent. 

 

En 1962, une troisième terre battue ainsi que deux bitumes sont construits. Le club se dote également d'un club house.

En 1964, la ville de Bayeux construit la première salle de sport couverte, permettant ainsi aux adhérents de pratiquer le tennis toute l'année sans dépendre des conditions météorologiques.

Le premier tournoi d'été a lieu en 1968.

En 1969, l’ASB devient le TCB (Tennis Club de Bayeux).

En 1970, grâce à M. Collongues, le TCB ouvre son école de tennis pour les jeunes.  Le tout premier entraineur est Pierre Lairie.

 

L'école de tennis ouvrira ses portes aux adultes 7 ans plus tard.

 

Par ailleurs, le stade municipal se dote d'une aire couverte. 

IMG20220830163159.jpg
IMG20220830163906.jpg

Photo d'équipe jouant à Bayeux

1970-2005:  l'école de tennis et le complexe Eindhoven

La période 1971-1973 voit la création d'un nouveau type de court dit "porosol". Le club dispose alors de six courts : trois terres battues, un glaszmann, un lasting, un porosol.              

Le 23 mai 1974, le stade municipal devient le "stade Henry Jeanne".

M. Desmoulins quitte ses fonctions de président en 1975. Messieurs Jarraud (1975-1977) et Lelay (1977-1983) lui succèderont à son poste.

En 1978, l'école de tennis pour adultes fait son apparition. Le professeur est M. Alain Geffray (voir photo). 

 

En 1982, deux courts extérieurs supplémentaires seront construits. Le club compte alors 8 courts.

Les années 80 voient se succéder plusieurs présidents : Claude Brunet (1983-1987), Geneviève Briand (1987-1989) puis Julien Kelle (1989-1993).

En 1988, la salle Eindhoven est construite. C'est la première salle dediée au tennis à Bayeux.

 

Dans les années 1990, le club enregistre un record d'adhérents : 550 !

 

Les terres battues sont supprimées et laissent place à deux terrains en béton poreux (actuels courts 7 et 8). 

M. Jean-Luc Dumoulin sera président du club de 1993 à 2005. 

IMG20220830170603.jpg

À droite sur la photo, Jean-Luc Dumoulin président (1993-2005)

IMG20220830164515.jpg

1978, Raymond Fauvel au service

Mariage de M. et Mme Fauvel, 1977

Alain Geffray

Affiche pour l'inauguration du stade Henry Jeanne le 23 mai 1974

Première photo : Christian Fauvel, Alain Geffray, M. Desmoulins (président)

Seconde photo : en bas à droite, M. Desmoulins

IMG20220830163913.jpg

M. Coulomb, M. Desmoulins, Michel Fauvel

IMG20220830164556_edited.jpg

1986, Julien Fauvel, futur président du club !

9094_edited.jpg

Michel Lemesle, président de 2005 à 2011.

IMG20220830170626_edited.jpg

Julien Fauvel, président de 2011 à 2019

IMG20220830171454.jpg

2014, création du court n°5 en terre battue

Pôle sportif Henry Jeanne (vues aériennes et vue intérieure)

dsc_0069.jpg

2018, inauguration du complexe Heny Jeanne

2023, nouvelle équipe dirigeante

2005-2022 : les nouvelles infrastructures

Michel Lemesle sera président du TCB de 2005 à 2011. En une seule année, le nouveau bureau  directeur parvient à redresser les finances alors en déficit (-7200€) et même à enregistrer un bénéfice (+8200€) !

 

En 2011, M. Lemesle passe la main à  son directeur sportif, Julien Fauvel.

En 2014, comme son grand-père en 1936, Julien Fauvel et son bureau créent le court N°5 en terre battue synthétique.

En 2018, un nouveau complexe est créé au stade Henry Jeanne. 8 mois de travaux et 2,4M€ ont été nécessaire afin de créer 3 terrains couverts en green set, isolés, chauffés et éclairés à la LED, ainsi qu'un club house, une terrasse, des vestiaires et des douches. Le projet a été financé à hauteur de 2M€ par la ville et 400 000€ de subventions dont 100 000€ de la FFT. 

Le Pôle sportif Henry Jeanne sera inauguré par le président de la fédération française de tennis, Bernard Giudicelli.

De 2019 à 2022, une co-présidence dirige le club : Avran Audren, Nikola Renaud et Timothée Barey.

En 2022, une nouvelle équipe s'installe à la tête du TCB, avec pour présidente Emilie Boudaud. 

 

2023 : Le club fête ses 70 ans !!

A l'occasion des 70 ans du club, une grande fête est organisée le 1er juillet 2023. C'est aussi l'occasion changer le sigle du club en "TCBX" afin de le rendre mieux identifiable, et de moderniser son logo !
 

Ce nouveau logo retranscrit ainsi mieux le particularisme Bayeusain du club (via la cathédrale), les nouvelles couleurs, tout en renforçant son identité tennistique. La date de création du club est également rappelée.

bottom of page